Infographie

Avec l'approche par compétences : Pôle emploi mise sur l'humain !

Pôle emploi place les compétences au cœur de sa stratégie d’accompagnement des demandeurs d’emploi et des entreprises, pour permettre aux uns de construire des trajectoires professionnelles adaptées aux besoins des seconds.

Publié le  24/01/2019

Alternative textuelle

Avec l’approche par compétences : Pôle emploi mise sur l’humain ! 

Qu’est-ce que l’approche par compétences ? 

L’approche par compétence, c’est aller au-delà des diplômes et de l’expérience pour mettre l’accent sur les habiletés et les capacités à agir dans une situation donnée. 

Cette approche repose sur la mobilisation de 3 ressources : 

  • les savoirs : connaissances théoriques et techniques acquises par la formation ; 
  • les savoir-faire : capacité à mettre en œuvre les savoirs acquis par la formation et les expériences ; 
  • les savoir-être professionnels : manières d’agir utiles dans un contexte professionnel ; 

Candidats, recruteurs tous concernés !

 

L’approche par compétence permet plusieurs choses : 

  • faciliter les mobilités professionnelles des demandeurs d’emploi (pour 37 % des demandeurs d’emploi la sortie du chômage est actuellement synonyme de changement de métier) ; 
  • accompagner les employeurs qui expriment des difficultés à recruter (44,4% des projets de recrutement en entreprises sont jugés « difficiles »*) ; 
  • suivre l’évolution des métiers (85% des emplois de 2030 n’existeraient pas encore**) ; 

 

En effet, pour une majorité d’employeur, le diplôme n’est pas un critère essentiel. 

 

L’importance du diplôme n’est pas la même pour tous les employeurs : 

  • pour 16% : « le diplôme et la spécificité de la formation sont déterminants » ; 
  • pour 25% : « le diplôme est important mais plusieurs profils sont possibles » ; 
  • pour 59% : « le diplôme n’est pas un critère essentiel » ; 

60 % des employeurs pensent que les compétences comportementales sont plus importantes que les compétences techniques. 

Les principales compétences comportementales attendues par les employeurs sont les suivantes : 

  • pour 94% : la capacité d’adaptation ; 
  • pour 98% : la capacité à s’organiser et prioriser les tâches ; 
  • pour 93% : l’autonomie ; 

Les autres compétences les plus attendues sont : 

  • pour 93% : le sens des responsabilité et la fiabilité ;
  • pour 90% : le travail en équipe ; 
  • pour 84% : la connaissance et le respect des règles ; 
  • pour 83% : la capacité à actualiser ses connaissances ; 
  • pour 72% : le sens de la relation client ; 
  • pour 69% : la capacité d’initiative et la créativité ; 
  • pour 62% : la capacité à travailler sous pression et à gérer son stress ; 

57% des recruteurs regardent de façon prioritaires les compétences comportementales mentionnées dans le CV. 

Une offre adaptée à chaque public 

L’offre proposée aux candidats est la suivante :

  • adaptation des profils aux compétences demandées (80 000 actions de formations préalables à l’embauche mobilisées en 2017) ; 
  • identification des compétences transversales via « Mon potentiel professionnel" ; 
  • valorisation de mode de recrutement sans CV ; 

 

Ainsi, sur pole-emploi.fr il y a la possibilité de la création d’un « Mon Profil de Compétences » qui permet la valorisation du profil auprès des recruteurs potentiels. 125 candidats ont été évalués sans CV en 2017. 

L’offre proposée aux entreprises est la suivante : 

  • aide à la diversification du vivier des candidats (recrutement par simulation, promotion des profils) ; 
  • appui dans la définition des besoins en compétences ; 

*Source Pôle emploi Offres pourvues et abandons de recrutement, décembre 2017

** Etude publiée par Dell et l’Institut pour le futur

Plus d'actualités

« La clé des territoires dynamiques est la volonté [...]

Yannick Borde, maire de Saint-Berthevin et premier vice-président de Laval Agglomération, et Alain Mauny, directeur régional « Pays de La Loire » de Pôle emploi, nous détaillent les bonnes recettes des territoires dynamiques, comme Laval et Les Herbiers, qui peinent même à recruter.

« Certains veulent des emplois mais refusent [...]

Jacques Lévy, géographe à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, et Alain Richner, président de la commission « Aménagement du territoire » de la CCI Versailles Yvelines, analysent les inégalités territoriales en matière d’accès à l’emploi entre les zones urbaines et périurbaines.

Emploi : les fractures territoriales en question

Pour leur 4ème édition, les Rencontres de l’emploi se sont penchées sur les solutions pour compenser les inégalités entre les territoires.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.